Forum de la Guilde Babylone Index du Forum
Forum de la Guilde Babylone Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Guilde Babylone Index du Forum -> Conseil des anciens -> Les Archives Perdues.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eorhlinghas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Déc - 03:13 (2007)    Sujet du message: Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante Répondre en citant

Je te trouve bien amère, et surtout bien aveugle

Eorh ramassa son épée et la remit a sa place, dans son fourreau. il ne quitta pas khyrra des yeux, non par haine, non par amour, mais simplement pour la tenir en respect, n'ayant pas bougé lors de la gifle


Tu ne lui poortais aucune attention. Tu le traitais comme un moins que rien, il a fallu qu'il menace de vous tuer, toi et ta crétine de soeur qui l'avait provoqué, pour que tu te rappelles que tu avais un fils. Sais-tu comment il est devenu ce qu'il est devenu ?


Le visage du Iop resta impassible


Il est mort en fuguant pour te retrouver apres qu'on se soit séparés. J'avais toujours un oeil sur lui, pas ce soir la. Je l'ai trouvé mort sur le chemin de brakmar, exsangue. J'avais besoin de toi, tu n'as pas répondu a mes messages, et mes soins ont échoué.


Une larme etait sur le point de naitre, mais le Iop la retint de toutes ses forces


Il est mort dans la nuit, je l'ai mis dans un cercueil d'ébène. Je suis parti quelques minutes et lorsque je suis revenu, il etait sorti du cercueil et tenta de me saigner, je le neutralisai rapidement et nous discutames longtemps. Il décida de s'exiler et me revint plus tard, comme un allié. il etait un vampire, certes, mais je lui fournissais de quoi ne plus prendre des vies et de quoi pouvoir vivre en plein jour


Il regarda khyrra dans les yeux


Voila ou tu en es. Tu veux tuer un fils que tu as méprisé, tu ne te soucies meme pas de lui, tu imagines qu'il souffre et plutot que de l'aimer tel qu'il est, tu veux le tuer. Tu m'accuses de sa perte, mais tu l'as consommée, il est sacrieur, et non Iop. Qui de nous deux était son exemple ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Déc - 03:13 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khyrra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Déc - 15:34 (2007)    Sujet du message: Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante Répondre en citant

Khyrra resta longtemps silencieuse, impassible, ses yeux vides fixant le iop sans ciller. N'était-ce une légère brise agitant ses cheveux, on aurait pu la prendre pour une statue de marbre, glaciale et glacée. Lorsqu'elle brisa enfin le silence, sa voix tremblait imperceptiblement, malgré tout le contrôle qu'elle essayait de garder sur elle même.
 
- Je n'ai jamais reçu aucun message du jour où tu as été chassé du village. Jamais une seule nouvelle, un seul tofu. Tout ce que j'avais, c'était de vague rumeurs ou ce que voulaient bien me dire nos anciens amis communs. Pour moi, dans cette situation, tu avais coupé les ponts et ça me convenait. Vu la manière dont nous nous sommes déchirés, je t'aurais tué sur place si j'avais pu te croiser à l'époque.
 
Elle inspira lentement et profondément. Ce qu’elle avait sur le cœur à cet instant, elle n’en avait jamais touché mot à qui que ce soit, se contentant de porter ce fardeau secrètement comme tant d’autres. Pourtant, il fallait bien que cela sorte un jour…
 
- Je n’avais jamais voulu cet enfant. Je ne l’ai porté que par amour pour toi, parce que je pensais que cela t’aurait écarté de la guerre. Mais non, tu n’as jamais été là, tu ne t’es jamais rendu compte de ce qui se passait jusqu’à ce que je te mettre le mioche dans les bras. Qu’il t’ait suivi fut un soulagement pour moi, je retrouvais enfin ma liberté. Après avoir passer le début de mon existence à assumer Tayuuya, il fallait que je rempile à nouveau. Imagines-tu seulement un instant ce que ça m’a coûté ? J’étais trop jeune à l’époque, j’avais d’autres ambitions que devoir pouponner le restant de mes jours, pendant que tu t’éclatais dans une guerre sans sens. Vous pouviez bien aller crever sur les champs de bataille tous les deux, pour le mal que ça m’aurait causé… Mais maintenant, les choses ont changé… Je suppose que tu attend de moi que je répare mes « tords »…


Revenir en haut
kbaylilou
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Fév - 19:19 (2008)    Sujet du message: Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante Répondre en citant

et c'est quand qu'il baise alors ? j'ai raté un morceau du film ou quoi ? 'tain de divx j'aurais du le matter au ciné ...

Revenir en haut
Belegur
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Fév - 20:50 (2008)    Sujet du message: Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante Répondre en citant

huhu

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:11 (2017)    Sujet du message: Une silouhette aussi belle qu'une épée et aussi tranchante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum de la Guilde Babylone Index du Forum ->
   Les Archives Perdues.
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template higlightSilver created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com